Observer les animaux de Lozère avec l’affût pacifique

Dans les forêts de Lozère, vous avez peut-être entendu le brame du cerf ces dernières semaines. En pleine quête amoureuse, un son rauque résonne dans les montagnes ! C’est la période idéale pour observer cerfs et biches mais l’observation animale peut se vivre tout au long de l’année au gré des saisons en mode affût pacifique.

Amie patience

L’affût pacifique est une technique d’observation animale. Celui-ci consiste à se retrouver en pleine nature, à trouver un lieu idéal propice au passage des animaux, à s’installer en toute discrétion et à patienter jusqu’à une possible apparition. L’occasion de se reconnecter à la nature mais aussi à soi car dans ces moments d’attente il faut avoir une vie intérieure riche ! Dans nos modes de vie actuels qui prônent largement la vitesse, le tout tout de suite, ce n’est pas si évident que cela de se poser un instant ou plus et de rester là immobile. L’affût pacifique s’apprivoise au fil des sorties et des expériences.

Viendra, viendra pas

Dès lors que vous êtes installé dans votre cachette, que vous vous fondez dans le décor (vous avez tout naturellement coupé votre portable), c’est le moment de l’attente. Mais cette attente n’est pas languissante car elle est porteuse d’espoir : à tout moment un animal peut apparaître dans votre champ de vision. D’ailleurs, pour votre affût, veillez à vous équiper de jumelles pour avoir un œil de lynx sur l’environnement qui vous entoure et sur la présence d’une ou plusieurs bêtes. Vous n’êtes pas sûr(e) d’observer un animal mais vous l’espérez et pendant ce temps vous vous trouvez en pleine nature au cœur des paysages sublimes de la Lozère.

L’enthousiasme de la rencontre

L’on repart quelque fois bredouille, mais quand un animal se présente à vous, la magie opère ! Un cerf, une biche, un chevreuil, une chevrette, un renard… Laissez-vous charmer par cet instant hors du temps qui réveille à coup sûr des émotions intenses. Une façon de voir l’invisible, de se relier à son côté sauvage, de découvrir la biodiversité locale et de mieux connaître son territoire d’attache. La Lozère est un lieu de choix pour l’observation animale ! Vous aurez d’autant plus de chance de croiser des animaux à l’aube et au crépuscule.

Un livre inspirant

Pour découvrir la technique de l’affût et l’aventure de l’écrivain-voyageur Sylvain Tesson sur les traces d’un félin discret aux confins du Tibet, savourez un moment de lecture automnale au coin du feu avec « La panthère des neiges » qui vient tout juste de paraître aux éditions Gallimard.