Mouches

Cette semaine au supermarché c’est promo sur le papier tue mouches!Alors du coup j’en ai profité pour acheter un petit stock.

Car en effet quels sont les moyens dont on dispose pour faire face aux mouches ?
Quelques restes sur la table, de la négligence dans le coup d’éponge post-repas, 35 degrés dehors,  quelques vaches dans le prés da côté et ça y est une colonie de mouche squatte la cuisine pour l’orgie de l’année. Ça sirote ta bière, ça lechouille le jus de viande, ça s’envoie en l’air avec d’autres mouches ! Elles se permettent tout, elles ne se gênent pas, leur sens de la provocation est insupportable alors y’en a marre.
Une sieste dans l’aprèm ? Wiiiinnn (« bruit d’avion à réaction qui survole ton lit ») et hop l’effrontée se pose sur ton bras, puis sur ta joue, puis sur ton coude… etc jusqu’à ce que tu te lèves, toujours aussi fatigué, plutôt de mauvais poil.
Un barcecue entre amis ? Hé les gars on peut squatter ? Euh non, on n’a pas forcément besoin de vous… oh bah si tes pas d’accord c’est la même chose ! Tiens du jus de saucisse !
Oui​,​ on est plus ou moins bouddhistes, donc oui​,​ potentiellement on croit que défoncer des mouches est mauvais pour notre karma car ça provoque les mauvaises énergies. Mais là, notre sens de la philosophie a atteint ses limites, notre côté basique et rustre ressort.​.. et forcément, ce n’est pas très beau à voir !
 

Le nouveau sport familial consiste à défoncer le plus de mouches possibles avec un torchon

(non, on n’a pas de tapette à mouche). L’un défonce, l’autre passe la balayette, accroupi, à traverser la pièce en marchant en canard (vite, vite, vite avant qu’on l’oublie et que ce soit un invité qui la retrouve).  Rlan contre le mur, Rlan contre le frigo, Rlan sur la table… les petites mouches trépassent, tombent, agonisent. On a beau ne pas vouloir être méchant, on bascule rapidement du côté obscur.
 
Alors, pour plus de sérénité dans notre foyer, nous avons opté pour le bon vieux papier tue-mouches. Nous avons même eu une discussion avec Rosine et Jean-Pierre, qui bosse à UFC Que Choisir. Le papier tue-mouche, c’est ce qu’il y a de moins nocif pour l’environnement. C’est assurer aux mouches une fin respectueuse. C’est pas classe, mais tant pis, Go pour le ruban dégueu qui pendouille au milieu de la cuisine ! C’est tellement plus convivial ! (« Attention tes cheveux » « oups, hahahaha » -> on se marre bien!)

Rupture de stock à Leader Price: l’angoisse

 
Je n’en ai pas trouvé tout de suite! C’était en rupture de stock à Leader Price.
« – Bonjour Madame, vous n’avez plus de papier tue-mouche?
– Et non, malheureusement, tout est parti! 
– Ah bon, mais comment ça ? Comment je vais faire, moi, avec les 30 mouches qui s’agitent dans ma cuisine de 10 mètres carrés ?
– Revenez après-demain, après qu’on ait été livrés ! »
OMG vais-je tenir le coup ? patience, patience, patience….
Je n’ai pas pu attendre 2 jours. Le lendemain, je suis allée à l’Inter. J’interpelle une employée:
« – Bonjour, où se trouve le papier tue-mouche s’il vous plait ?
– Là, juste derrière vous, il est en promo en plus »
Quoi ? Promo sur le Papier tue-mouche ? Le rêve <3
Et en effet, en tête de gondole, dans son présentoir rouge flashi, une ribambelle de lot de 2 paquets de papiers tue-mouche dans leur emballage rouge flashi (toujours) avec leur petite étiquette jaune flashi. C’était tellement beau. Il devait y avoir des kilomètres et des kilomètres de ruban collant. Mon coeur se libère, un poids, une pression s’en va. Mes muscles se détendent, mon esprit s’apaise. L’espoir revient. L’espoir d’une vie tranquille et douce à la maison, la paix dans le foyer, la sensation de propreté… le paradis, la récompense après l’épreuve. ​
Je souris à la caissière, je sors du magasin il fait beau, le soleil illumine mon visage. Je souris aux passants, je souris à la vie​. La vie est belle ! J’ai mon ruban tue-mouche!

Nouvelle Vie

J’arrive chez moi, je choisi d’installer un ruban tue-mouche immédiatement. André me dit « Ca y’est, tu en as trouvé ? « oui chéri, tu vas voir, ça va être merveilleux ».
On regarde autour de nous: où le mettre ? à côté du frigo ? non, on va se le prendre dans la gueule à chaque fois.
à côté de la lampe ? est-ce que ça ne va pas coller à la lampe ? « non » me rassure André. Il monte sur la chaise, enfonce la punaise dans le plafond. On s’en ai mis plein les doigts, car ça colle vraiment.
J’agite mes bras au dessus de la table: les mouches s’envolent, et en l’espace d’une minute, déjà 5 de coincées sur le ruban collant. Je regarde la lampe qu’on a acheté à Noël chez Ikea: elle est toute « mouchetée » de petits points noirs de mouche. Lovely. On nettoiera plus tard.

En attendant, on profite de l’été 🙂