Immigrer en France, en Lozère: petit département, démarches facilitées!

Aujourd’hui, parlons immigration. En mode pratique. Genre, concrètement, comment ça se passe quand tu es né hors de l’espace Schengen et que tu veux vivre en Lozère pour y travailler et y faire ta vie ?

André est Brésilien, on s’est rencontrés il y a cinq ans maintenant. Le big love, les papillons dans le ventre, toussa toussa… Je pourrais faire un article spécial « trucs et astuces pour tenir le coup avec les relations à distance »! Mais pas pour tout de suite 😉

La Lozère, c’est la France. Et en France, on est des romantiques <3
Les démarches administratives sont beaucoup plus légères quand il y a eu un acte de mariage. Le mariage, ça peut faire peur, oui c’est une certaine prise de risque, mais comme ça facilitait les choses, alors on a fait le grand saut.

Les démarches réalisées au Brésil

André et moi nous sommes mariés dans une petite ville au Brésil (qui me faisait beaucoup penser à la Lozère d’ailleurs car c’était perdu au milieu des montagnes). Nous avons fait transcrire notre mariage au Consulat de Rio (en envoyant notre dossier de demande par courrier, je vous raconte pas les sueurs froides) et nous avons obtenu notre Livret de Famille (avec même quelques certificats de retranscription signés par le consul !)

Une fois le Livret de Famille en main, nous avons donc entamé les démarches de demande de visa de « conjoint de français ». Si ma mémoire est bonne, il fallait « juste »: le livret de famille, le passeport d’André, ma pièce d’identité et des photos aux normes (on les a faites faire chez un photographe à Rio). Là, il fallait faire le dépôt de dossier en personne, alors on est allés tous les deux à Rio. Au Consulat c’était sympa, il y avait d’autres petits couples comme nous, mariés et déterminés à braver l’administration pour être ensemble.
Quand on est pacsés, ça fonctionne aussi, mais la liste de pièces à fournir est franchement plus longue.

L’arrivée en France, l’OFII

André a obtenu son visa 3 semaines plus tard, et on a débarqué à Paris, puis direction la Lozère encore 3 semaines plus tard. En tout, 4 mois de démarches: mariés mi-octobre, visa en poche mi-février. En arrivant en France, il a fallu qu’André envoie un dossier à l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration pour pouvoir faire transformer son visa en véritable titre de séjour.
A Mende, il a effectué son parcours pour découvrir ce que c’est que de vivre en France (ce sont des présentations de la culture Française, des choses qui se font et qui ne se font pas ici – avec notamment la liberté et le respect des femmes). Dans son groupe, il y avait des gens du Pérou, de Turquie, du Maroc, de l’Erythrée même ! Et ensuite, il a suivi quelques cours de Français au GRETA de Mende. Un niveau A1 ou A2 je ne sais plus est requis.

Et ensuite…

Il a obtenu le droit de rester 1 an, puis le droit de rester 2 ans. Cette semaine, on a fait renouveler son titre de séjour pour 2 ans. 269 euros quand même (ça augmente chaque année), et ma présence demandée en prime (« regardez ma femme comme elle est belle »). Cette année, ça fera 4 ans qu’on s’est mariés et il pourra alors demander la nationalité française.

La Préfecture de Lozère, le service des étrangers en particulier, se trouve dans l’Annexe de la Préfecture, vers l’Intermarché à Mende. L’accueil téléphonique est toujours accessible, c’est facile de parler à quelqu’un si on a des questions. Le personnel est très bienveillant, et patient.

http://www.lozere.gouv.fr/Demarches-administratives/Ressortissants-etrangers

Pour la demande de nationalité française, il va falloir la faire à Montpellier par contre, et qu’André fasse valider un niveau B2 de Français. Quelques démarches supplémentaires, mais qui, je l’espère, seront les dernières pour lui permettre de vivre en France sans avoir cette question du renouvellement du titre de séjour qui revient chaque année!

Mais le principal, c’est que pour nous, tout s’est bien passé, graças a Deus et Vive la France!